Ma chemise Hedwige by Republique du Chiffon

Je viens de terminer cette semaine une super projet couture : ma Chemise Hedwige by République du Chiffon.

20171128_131034

Cela faisait longtemps que je n’avais pas été aussi satisfaite d’une cousette : le rendu est vraiment super! J’ai utilisé une viscose qui vient de chez Henry et Henriette! J’avais acheté ce tissu au CSF en novembre 2016 (il était temps!!). J’avais un peu peur du raccord des motifs car je ne m’y étais encore jamais aventurée et puis avec la viscose qui a tendance à glisser… misère de misère… et en fait, non! Avec un peu de minutie, ça s’est plutôt bien passé. Et puis cette viscose a été un vrai bonheur à coudre car justement elle est restée en place (et à sa place!) pendant la découpe et la couture. Elle a, au final, un très joli tombé.

Retour sur ce projet couture :

– Cela faisait longtemps que je n’avais pas tenté un patron de la Marque République du Chiffon! Le premier avait été un échec : niveau trop élevé et tissu en polyester n’ont pas fait bon ménage : l’ouvrage en cours a adoré mon placard pendant 2 ans, avant de finir à la poubelle! Le résultat de la Chemise Hedwige n’en est que plus satisfaisant!

Au final, j’adore le rendu de cette chemise un peu loose, un rien boy-ish mais qui peut s’adapter à plein de tenues, selon le tissu choisi.

Effectivement, c’est un patron de chemise assez simple à réaliser mais attention : pour une toute débutante n’ayant jamais cousu de chemise, je ne recommanderais pas de commencer avec ce patron. Géraldine aime à dire que ses patrons ne sont pas des cours de couture et c’est vrai (et à mon sens c’est un peu dommage, mais c’est une opinion complètement personnelle)!

Autant j’adore le rendu final de la chemise, autant je n’ai pas accroché sur le livret et les explications. Il manque parfois des petits compléments pour rendre les explications fluides et la couture agréable (ce qui permettrait à une débutante de réaliser sa chemise de manière autonome). Il y a aussi quelques erreurs au niveau du livret et quelques oublis. Et parfois, les ordres de montage compliquent la couture (exemple : faire les pattes de boutonnage après avoir assemblé dos et devant).

Bref, le positif est que l’on se questionne beaucoup sur l’assemblage et que l’on s’approprie bien le patron. Le négatif c’est que l’on recommence plusieurs fois la même chose et que le découd-vite devient ton ami le plus précieux! Après, j’avoue que sur ce projet, j’ai eu tendance à être très tête en l’air et à faire beaucoup d’erreurs d’inattention (comme m’apercevoir que j’ai cousu endroit sur envers, puis cranté : ahhhhh!!!!!).

Mes modifications :

Je suis partie sur une taille 40 car je voulais que la chemise soit un peu loose comme sur le modèle. Comme je fais 1,75 mètre, j’ai juste rallongé le buste (dos et devant) de 1,5 cm en bas et les manches de 2 cm.

En tout cas je suis très contente de cette chemise et je regarde déjà avec quel tissu je pourrais en refaire une autre 🙂

20171128_131042

 

 

Publicités

Ma blouse Mae

Cela fait un moment que je n’ai rien posté sur mon blog… difficile de tout mener en même temps : le boulot, ma fille, ma vie de couple, coudre et parler couture!! Je suis toujours assez admirative des blogueuses que je suis sur la toile et qui sont toujours au taquet sur les posts, les nouveautés, etc.!!

Bref, pas d’excuse! Voici donc pour ce mois de juin, ma version de la Blouse Mae de Bluegingerdoll.

Mae1

J’avais vu la version de Julie (alias Jolies Bobines) et cela m’avait donné envie d’en faire une. Ma cousine en a réalisé une en wax… m’évitant ainsi de faire une toile pour vérifier que le patron correspondait à mes mensurations. Oui, je suis adepte des toiles car un chouya perfectionniste.. Cela m’agace quand une pince poitrine ne taille pas bien ou quand mon top fraichement cousu apparaît comme trop court. Du coup, je fais souvent des toiles!

J’ai utilisé un tissu offert par mes soeurettes à Noël, il y a un moment. De mémoire, il provient de chez Anna Ka Bazaar… mais comme cela fait longtemps, il ne fait plus parti des tissus en vente. Si vous retrouvez les références, je suis preneuse!! J’ai eu un coup de coeur pour ce tissu et je trouve qu’il colle parfaitement à ce patron.

Je n’ai fait aucune modification sur le patron, juste rajouté (comme à mon habitude quelques centimètres car je mesure 1,75 mètres!). C’est un patron qui ne comporte pas de grosses difficultés dans sa réalisation (même si les explications demandent d’avoir quelques cordes à son arc). Le col demande un peu de minutie. Par contre, j’ai trouvé que la couture des emmanchures (au moment où l’on rejoint la couture des côtés) n’est pas évidente. J’ai préféré coudre les côtés de la blouse d’abord puis coudre la manche fermée, mais je pense qu’il doit y avoir une petite astuce que je n’ai pas saisie… Et puis, je n’ai pas surpiqué le col car je trouvais qu’il tombait suffisamment bien et je n’avais pas envie de dénaturer l’encolure.

Globalement, je trouve que la blouse tombe assez bien. Seul petit bémol : l’emmanchure est assez large et je trouve que cela laisse apparaître un petit peu trop le soutien gorge sous certains angles… pas que je sois prude mais pour aller bosser ce n’est pas génial sauf à mettre un débardeur en dessous ou un gilet par dessus… ou.. à garder les bras bien en bas!

Les + : l’encolure, le dos boutonné.

Les – : la couture des emmanchures (sous le bras).

 

Il fait beau : sortons Mélilot!

J’ai inauguré le patron de Deer and Doe : la chemise Melilot!
J’ai commencé par la version manches courtes et col mao pour appréhender les éléments techniques du patron. Je vous parlerai dans mon prochain article de la version longue que je termine tout juste.

Lire la suite de « Il fait beau : sortons Mélilot! »